MOUILLAGE

Mouillage

MOUILLAGE

 


Le mouillage est un terme ayant plusieurs significations. Ainsi, il peut désigner :
-un abri sûr pour votre bateau
-une bouée ou un coffre relié au fond par un cordage ou une chaîne et maintenu par un crapaud.
-le fait d'immobiliser votre navire par le biais d'une ancre un utilisant les apparaux de mouillage.


Un abri sûr

 

C'est un endroit abrité du vent et des vagues. Le navire doit pouvoir se stopper sans utiliser son ancre. Il peut être un estuaire, une baie, un rade fermé sur plus de 180 degré... La profondeur doit être assez importante à marée basse en tenant compte du tirant d'eau du bateau. Les fonds doivent être facile à accrocher, et la côte peu éloignée du lieu du mouillage si les personnes à bord veulent débarquer. Les cartes marines, ainsi que les instructions nautiques ou les guides de navigation notent ces abris. Dans tout les cas ce sont les conditions météorologiques qui font d'un abris un endroit sûr ou non.

 

Amarrage sur bouée ou coffre 

 

C'est un point d'amarrage permanent comprenant un flotteur qui est maintenu par un corps mort déposé au fond.


Ligne de mouillage

 

C'est l'ensemble du matériel permettant de mouiller.


Il existe plusieurs techniques possible :
-L'empennelage : la mouillage se fait avec une deuxième ligne pour plus de sûreté.
-l'embossage : Deux ancres, une à l'avant et l'autre à l'arrière.
-l'affourchage : mouillage de deux ancres en V à l'avant avec un angle entre 60 et 120°

Je m'informe sur l'assurance bateau

Société d'assurance

Il y a des sociétés commerciales et des sociétés d'assurances mutuelles Elles sont toutes contrôlées par la Commission de contrôle des assurances Les sociétés commerciales Événement (incendie, décès...) qui fait jouer les garanties du contrat: indemnité capital ou rente. Pour les assureurs de responsabilité civile, il n'y a sinistre que si la victime réclame un dédommagement au responsable assuré. Il faut déclarer un sinistre dans les cinq jours ouvrés (deux s'il s'agit d'un vol) à compter de la date du sinistre ou du jour où l'assureur en aura eu connaissance. Ce sont des sociétés anonymes par actions. Quelque unes sont nationalisées. L'Etat en est le principal actionnaire. Les sociétés d'assurances mutuelles Sans capital social et à cotisations fixes ou variables, elles sont organisées par les assurés, qui sont aussi membres de la mutuelle. Elles ont parfois un caractère régional ou professionnel. Certaines n'utilisent pas les services d'agents ou de courtiers. Elles répartissent les excédents de recettes entre leurs membres. En cas de cotisations variable, la société a la possibilité de procéder à un rappel de cotisation, dans les limites fixées par les statuts.SOUSCRIPTEUR : Personne qui signe le contrat et paie les cotisations. Parfois à distinguer de l'assuré ou du bénéficiaire.

Lire la suite